941 views 0 comments

Thor 2 : Le monde des ténèbres, enfonce le clou

by on 24 octobre 2013
 

Après Tony Stark il y a quelques mois, le fils d’Odin est de retour et envoie du lourd. Créé par le génial Stan Lee et dessiné par Jack Kirby en 1962, Thor apparait donc pour la troisième fois au cinéma. Suite du premier volet sorti en 2011 où il se retrouvait banni sur Terre par son père, Odin pour son arrogance, et aussi, un peu, pour avoir déclenché une guerre ancestrale, Thor se retrouve ici à devoir défendre les mondes d’Asgard et la Terre contre un ennemi plus vieux qu’Odin lui-même…

TM-05166_R

Un scénario simple mais diablement efficace, des images splendides, des acteurs de talent : tout est réuni pour que Le Monde Des Ténèbres soit LE blockbuster de l’automne.

thor

Léger synopsis : un vieil ennemi des asgardiens, Malekith (Christopher Eccleston : Doctor Who, G.I. Joe – Le réveil du cobra) un elfe noir, a perdu une arme terrible. Pour des raisons astronomiques, ou gravitationnelles dirons-nous, Thor (Chris Hemsworth), ou « Point break » pour un certain playboy milliardaire philanthrope, se retrouve à devoir emmener sa belle, Jane Foster, (la toujours sublimissime Natalie Portman)  à Asgard afin de la soigner d’un étrange mal. L’elfe noir tente par tous les moyens de récupérer son arme, et de détruire Asgard. Jane Foster se trouve donc en danger en Asgard si vous suivez bien. Pour sauver Asgard et sa belle, Thor va devoir faire appel à Loki (Tom Hiddleston) son frère adoptif qui a connu de légers soucis sur Terre, en particulier à New York et est emprisonné dans les geôles d’Odin (Anthony Hopkins).

 Loki

Je ne vous en révèle pas plus quant au scénario, j’en ai déjà trop dit selon moi et il ne tient qu’à vous de découvrir le film.

Le réalisateur Alan Taylor, s’essaye pour une première fois au long métrage et à la Science-Fiction mais connaît bien la Fantasy médiévale pour avoir réalisé une demi-douzaine d’épisodes de Game of Thrones, se retrouve avec un sacré morceau pour une première. Et pour une première, on peut dire que c’est réussi! C’est bien tourné,  bourré d’humour et de clins d’œil. Nous sommes devant des images splendides, on trouve une vraie identité sur chaque lieu du film. Les scènes se déroulant sur Asgard sont totalement magnifiques. Le premier tiers du film fait la part belle aux acolytes de Thor dont notre ami Zacchary Levi (Chuck) qui semble, lui, s’éclater sur ce film dans le rôle Fandral (en remplacement de Josh Dallas, retenu sur le tournage de Once Upon A Time). La jeune et talentueuse Jaimie Alexander troque le fusil à lunette du Dernier Rempart (avec Arnold Schwarzenegger) et son costume d’adjointe du shérif pour retrouver l’armure Asgadienne et les épées de Sif et l’on ne s’en plaindra pas! Retrouver le professeur Selvig (Stellan Skarsgård) est très agréable. Et si, suite aux événements de New York (et donc d’Avengers), Tony Stark souffrait de dépression, Selvig lui a carrément pété un câble au point de se retrouver interné en hôpital psychiatrique. C’est d’ailleurs l’un des nombreux ressorts comiques du film.
Loki est monstrueusement drôle, à la fois cynique et souvent rendu sympathique par ce Tom Hiddleston qu’on aimerait vraiment voir plus souvent dans des films « grand public » (qui sait ? Pourquoi pas prochainement dans un vrai premier grand rôle)…
Chris Hemsworth s’amuse comme un gamin, on sent une belle complicité avec Natalie Portman et Tom Hiddleston. Ces trois-là forment une fine équipe et je dois dire que la néo-Parisienne porte magnifiquement la bure Asgardienne (vous me direz même la chemise de bûcheron canadien lui va à merveille).

NP

Un film à ne pas manquer, ne serait-ce que pour la continuité de la phase 2 de l’univers Marvel.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)