1618 views 16 comments

Bakuman Tome 13

by on 20 janvier 2013
 

Auteurs : Ohba Tsugumi et Obata Takeshi

Genre : Shonen (Tranche de vie, Comédie)

Nombres de Tomes : En France : 13, série en cours (Japon : 20, série fini).

Édition en France : Kana

 

 Résumé de l’histoire :

Mashiro Moritaka, un collégien surnommé Saikô par ses amis, est le neveu d’un ancien mangaka décédé et un très bon dessinateur. Depuis plusieurs années, il est amoureux d’Azuki Miho, une camarade de classe, sans oser lui avouer. Jusqu’au jour où, oubliant son cahier de dessin en cours, il soit forcer de retourner à l’école et rencontre Takagi Akito, meilleur élève de la classe, qui lui propose de s’associer à lui pour devenir mangaka et lui apprend que Miho veut devenir Seiyû (comédienne de doublage). Suite à cela il l’emmène chez Miho et lui avoue leur intention d’écrire des manga. Saikô a alors le courage de faire une demande en mariage à Miho. Ils se marieront quand ils auront un dessin animé et qu’elle doublera le personnage principale. Miho rajoute la condition de ne se parler que par mail jusqu’à ce que leur rêve soit devenu réalité. Nos héros commencent donc à écrire sous le pseudonyme “Ashirogi Muto” avec pour objectif d’avoir un anime à leur 18 ans. Ce ne sera pourtant pas si facile.

 

Tome 13 :

Alors qu’ils travaillent sur “PCP (Perfect Crime Party)” malgré la confirmation qu’ils n’auront jamais un anime avec ce manga et que Takagi commence à travailler avec Shiratori pour lequel il scénarise le manga “Loveta & Peace”, Ashirogi Muto décide de se lancer dans la compétition “Super Leaders Fiesta” espérant en faire une série complète s’ils finissent premier. Finalement Saikô demande à Takagi à faire le scénario seul pour voir de quoi il est capable et décide de faire une histoire d’amour. Au même moment, Aoki, Akina et même Nizuma qui travaillent pour la même compétition décident eux aussi de faire une histoire d’amour. Fukuda qui participe aussi à la compétition décide de faire de même et demande à ce que ce soit une compétition d’histoires d’amour. La demande est accepté et sept auteurs se retrouvent donc à travailler pour la “Super Leaders Love Fiesta”. Mais, alors que Saikô et Takagi commencent chacun à travailler sur un projet différent, tout ne se passe pas comme prévu et leur relation commence à se dégrader.

 

Avis :

L’histoire de Ohba nous emporte toujours autant et le dessin d’Obata, plus caricatural que dans ses autres œuvres est toujours parfait, mention particulière à la couverture. Il est difficile de se souvenir que c’est le même duo qui avait écrit Death Note. L’histoire suit son cours de manière réaliste et malgré le sérieux de celle d’Ashirogi Muto, les autres mangaka ainsi que le dessin apporte l’humour dont aurait pu manquer cette série. La situation des héros évolue et c’est avec plaisir que l’on voit d’autres situation que simplement “réussir à garder une série dans le Jump”. La compétition, bien géré, permet de voir le rapport à l’amour de chaque personnage et on fini même par regretter de ne pas pouvoir lire ces œuvres. Cette compétition ainsi que la situation du duo permettent aussi d’en voir un peu sur la relation entre Saikô et Miho légèrement en retrait dans ce tome. Un bon tome de Bakuman dans lequel suspense et résolution d’intrigue se succèdent à la fin de chaque chapitre, on reconnait les auteurs de Death Note et on attend la suite avec impatience.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)